Les habitants du village Aït Sidi Ahmed dans la commune de Aïn El Hammam, à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou, interpellent les autorités pour le lancement d’opérations de développement en faveur des villageois. Lors de l’action de protestation menée, dimanche dernier, où des citoyens du village ont procédé à la fermeture du siège de la mairie, plusieurs revendications ont été exprimées.

Il s’agit notamment du revêtement des chemins qui mènent à Aït Sidi Ahmed. Les protestataires demandent aussi l’ouverture en urgence du centre de soins dont les portes sont fermées depuis près de 20 ans. Aït Sidi Ahmed est aussi dépourvu de foyer de jeunes. Les villageois soulignent avoir interpellé à plusieurs reprises les autorités locales, réclamant en outre l’extension du réseau électrique. Soulevant également le problème du manque d’eau potable, les habitants du village ont crié leur ras-le-bol des promesses non tenues et exigent un programme de développement dans les meilleurs délais.


Post Views:
0




Source link