[ad_1]

La compagnie aérienne française ASL Airlines a dévoilé son programme de vols entre la France et l’Algérie pour le mois de janvier 2022. Ce programme a été publié par l’agence Soleil Voyages, partenaire exclusif de la compagnie française en Algérie.

La compagnie ASL Airlines continuera ses vols entre l’Algérie et la France durant le mois de janvier 2022. C’est ce qui ressort d’une annonce faite le lundi 20 décembre 2021 par le partenaire exclusif de la compagnie française en Algérie, Soleil Voyages, qui a indiqué sur sa page Facebook que la compagnie a prévu des vols depuis l’Algérie vers la France durant le mois de janvier 2022.

« De nouveaux vols de rapatriement (aller simple), disponibles avec ASL Airlines France pour le mois de Janvier », écrit l’agence, avant de dévoiler le programme des liaisons aériennes prévues par ASL Airlines pour janvier prochain.

Soleil Voyages a par ailleurs indiqué que ces vols sont mis en vente au niveau des agences du représentant commercial de la compagnie situées à Alger et Tizi-Ouzou.

Programme de vols d’ASL Airlines janvier

En tout la compagnie aérienne française a prévu 30 vols au départ d’Alger, Annaba et Béjaïa à destination de Paris, Lyon et Lille et ce du 3 au 30 janvier.

  • Alger-Paris : 3, 7, 8, 9, 13, 14, 15,16, 20, 21, 22, 23, 27, 28, 29 et 30 janvier.
  • Béjaïa-Paris : 4 et 20 janvier.
  • Annaba-Paris : 5 janvier.
  • Alger-Lyon : 3, 7, 14, 21 et 28 janvier.
  • Alger-Lille : 2, 3, 9, 16, 23 et 30 janvier

Les conditions de voyage vers la France et l’Algérie avec ASL Airlines

Il est clair que ces vols s’effectueront selon les nouvelles mesures sanitaires instaurées par la France pour entrer sur son territoire. « Suite aux récentes décisions gouvernementales, à compter de ce samedi 4 décembre, les passagers vaccinés et non-vaccinés devront présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de moins de 48h pour entrer sur le territoire français », avait indiqué ASL Airlines dans un communiqué le 2 décembre dernier. Il est à souligner pour rappel que ces conditions ont été décidées par la France afin de lutter contre le nouveau variant Omicron du Covid-19.

[ad_2]

Source link