Des dizaines de milliers de citoyens sont sortis aujourd’hui, lundi 22 février, dans la ville de Bouira scandant les traditionnels slogans de la révolution populaire( Hirak), coïncidant avec le deuxième anniversaire de la Révolution de sourire.

La manifestation s’est ébranlée depuis la place des martyrs de la ville de Bouira occupée par un important dispositif de police antiémeute. La marche a grossi tout au long de l’itinéraire emprunté par la foule.

Les citoyens qui ses sont déplacés depuis toutes les communes environnantes et les quartiers de la ville ont déployé le drapeau national et l’emblème Amazigh.

Des posters des détenus d’opinion à l’image du jeune Walid Nekkich ont été aussi déployés, a-t-on constaté. « Nous sommes venus fêter, mais pour continuer à lutter », « Algérie libre et Démocratie », « Abane a laissé un serment, État civil et non militaire », ont scandé a gorge déployées les marcheurs. La procession continue de sillonner les principales artères de la ville.

Des dizaines de manifestants interpellés 

Les forces de sécurité ont opéré plusieurs arrestations et interpellations au tout début du rassemblement des citoyens, a-t-on appris de source policière. Parmi les personnes conduites au commissariat central, figure le membre de l’APW de Bouira, Meziane Chabane.

A préciser par ailleurs que les chemins d’accès et menant au chef-lieu lieu de wilaya sont fermés aussi bien par les éléments de la gendarmerie nationale et de la sûreté nationale. Les fourgons assurant les dessertes des régions rurales ont été tout bonnement contrôlées par les services de sécurité, a-t-on indiqué. La marche continue à sillonner les différentes rues du chef-lieu de wilaya.


Post Views:
0




Source link