Une conférence de presse a été animée hier à Tizi Ouzou par Chérif Mellal, Mouloud Iboud, Nassim Benabderrahmane et l’avocat du club Me Larbi Meftah.

Premier à intervenir, le porte-parole de la formation kabyle Mouloud Iboud a déploré l’«acharnement» infondé et exagéré par médias interposés de certains actionnaires, et d’anciens joueurs et dirigeants contre la direction actuelle de la JSK, avant d’appeler le président du CSA à procéder dans l’immédiat à l’ouverture du capital après présentation des bilans depuis 2017, tout en respectant la réglementation en vigueur.

«C’est vrai qu’il y a eu des erreurs, du bon et du moins bon, on l’avoue. C’est la vie d’un club, mais ce n’est pas une raison de porter atteinte à la stabilité du club et à ses gestionnaires par des insultes et des invectives. Les supporters veulent des résultats, c’est tout à fait logique, mais nous devons être solidaires jusqu’à l’ouverture du capital. S’il y a cassure au milieu de la saison, c’est la JSK qui en prendra un coup», a-t-il affirmé.

Pour Chérif Mellal qui a défendu son bilan, il n’y a pas de crise à la JSK. «Que celui qui a des reins solides pour prendre les rênes du club se manifeste. Le chemin est encore long, nous avons des objectifs à atteindre, nous devons nous unir pour les réaliser», a-t-il lancé. «Notre gestion est transparente. On gère le club mieux que les autres. Depuis mon arrivée, j’ai réussi à réduire nos dépenses annuelles de 40 à 28 milliards, en baissant notamment la masse salariale des joueurs et en prenant en charge l’hébergement et la restauration dans la résidence du club. Nous avons un effectif moyen, mais on lui fait confiance. Il n’y a pas de grands joueurs sur le marché», a-t-il poursuivi.

Pour lui, il n’y a pas de doute : le bilan est positif. «Deux fois de suite en Coupe de la CAF, bonne saison l’année dernière, on a formé beaucoup de jeunes et remis le club sur de bonnes bases, les résultats vont suivre», s’est-il défendu.

Me Larbi Meftah et Nassim Benabderrahmane ont abordé, de leur côté, des aspects liés à la gestion administrative et juridique de la JSK, insistant sur la nécessité de conjuguer tous les efforts autour du club.

La JSK affrontera demain (14h30) la JS Saoura pour le compte de la 9e journée. L’équipe locale, qui a réalisé sa troisième victoire et sa deuxième en déplacement cette saison contre le WAT, va maintenant devoir essayer d’enchaîner, mais la tâche s’annonce ardue sur le terrain, surtout qu’on sait que les Canaris restent sur 4 faux pas de suite au stade du 1er Novembre face à la JSS. La dernière victoire remonte au 2 octobre 2015.


Post Views:
0




Source link