Pas moins de 200 morts, emportés par le coronavirus, ont été déplorés depuis le mois de novembre à ce jour, à travers les hôpitaux de la wilaya de Béjaïa, selon des sources proches du secteur de la santé.

La tendance haussière du nombre de nouveaux contaminés progresse tous les jours. Le nombre de décès lors de ces dernières 48 heures était de 10 pendant que 16 personnes sont actuellement en réanimation, dont huit patients intubés, selon la DSP. Le bilan est inquiétant. Au niveau des établissements publics hospitaliers (EPH) et au CHU, les services enregistrent des records d’admission, semblables à ceux de la troisième vague. On a dénombré 321 cas de contamination à l’échelle de la wilaya, dont 71 cas à Amizour, 47 à Akbou, 36 à Aokas, 35 à Sidi Aïch et 11 à Kherrata.

Pour ce qui est du CHU de Béjaïa, le Dr Abdelmadjid Hamitouche, médecin coordinateur de la Covid-19, a averti que les chiffres commencent à prendre une courbe exponentielle et se rapprochent du pic enregistré lors de la troisième vague (222 cas). «Nous sommes, en termes de chiffres, arrivés à 113 admissions à ce jour, dans nos trois structures du chef-lieu, et nous risquons de voir la courbe des cas afficher une tendance exponentielle si on ne réagit pas.» Lors des dernières 48 heures, les structures de la santé de la ville de Béjaïa ont comptabilisé 14 nouveaux cas, sept patients ont quitté l’hôpital et  deux décès.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0




Source link