isefra-poesie-kabyle

isefra-poesie-kabyle

Traduction

 

J’ai préludé à mon poème en “kh”
Je l’ai transcrit
Ce monde, en vérité est transitoire

Du temps que les plaisirs me coûtaient peu
Que j’avais argent sans compter
En tout lieu j’avais des amis

Maintenant qu’il faut payer cher
Et supporter l’approche
Je peux n’est-ce pas tomber sans honte