Ighil Ali
Ighil Ali

KABYLIE (TAMURT) – Les habitants de Belayel, dans la commune d’Ighil Ali (Vgayet), se mobilisent pour faire sortir leur village de l’enclavement et, par ricochet, valoriser leurs terrains. Dans cette optique, un projet de construction d’une route reliant ledit village à Takhlidjt n’Chekvou, un bourg voisin, est en passe de voir le jour. En effet, les représentants des deux villages ont décidé de travailler de concert pour concrétiser ce projet dans de meilleurs délais.

Dernièrement, une réunion entre les représentants des deux villages a eu lieu à l’effet de réaliser le tracé de cette route. Ce projet, estime-t-on, en sus de relier les deux villages, permettra aux habitants de Belayel et de Takhlidjt n’Chekvou de mettre en valeurs leurs terres. Nichés sur les hauteurs ces deux villages souffrent de l’isolement et du manque de commodités, d’où la nécessité de construire cette piste. Pour la réalisation de ce projet, les villageois de Belayel, comme à l’accoutumée dans tous les villages kabyles, comptent sur l’apport financier des bienfaiteurs de la région, qui ont d’ores et déjà donné leur accord de principe.

D’autres projets visant à améliorer le quotidien des villageois de Belayel sont également en gestation et seront réalisés dans un futur proche. L’on peut citer à titre d’exemple, la réalisation d’un forage pour renforcer le réseau d’alimentation des foyers du village en eau potable. Là encore, un villageois riche de Belayel a promis de fiancer la totalité des travaux de réalisation de ce forage d’une profondeur de 125 M. Comme les habitants de Belayel, d’autres villageois aux quatre coins de la Kabylie conjuguent leurs efforts pour réaliser des projets d’intérêts communs.

Les kabyles n’attendent pas les subsides du régime d’Alger pour accomplir tel ou tel autre travail, mais retroussent leurs manches à chaque fois que Taqbaylit leur fait appel. L’esprit de Tajmaât est toujours là pour la prospérité des villages et le bien-être des villageois kabyles.

Dalil Imaxlufen



Source link