Moins de 13% des inscrits au CNRC activent dans la production

La création d’entreprises a évolué de 45% par rapport à 2020, mais le monde des affaires reste dominé par le commerce.

Le tissu économique national reste dominé par le commerce et concentré au nord du pays. C’est ce qui ressort du bilan du ministère du Commerce présenté hier par le ministre en charge du secteur, Kamel Rezig, en marge de la 29e Foire de la production nationale (FPN), lors d’un atelier sur le rôle du ministère dans la promotion de la production nationale et le soutien aux exportations hors hydrocarbures.

Certes, la création d’entreprises a évolué de 45% par rapport à 2020, mais le monde des affaires reste dominé par le commerce. En effet, avec plus de deux millions d’opérateurs économiques inscrits au Centre national du registre du commerce (CNRC) et 88 000 radiations jusqu’a début décembre, la vente au détail se taille la part du lion avec 45,9%, contre 37,5% pour les services et seulement 12,7% pour la production de marchandises, 0,16% pour la production artisanale et 0,06% pour l’exportation. Les grossistes représentent, quant à eux, 3,58% des inscrits au Centre.

Par régions, le déséquilibre est flagrant en matière d’implantation des inscrits au CNRC, qui sont concentrés dans quatre wilayas. Alger vient en tête du classement avec 13%, suivi de Sétif (5%) puis Oran et Tizi Ouzou, avec respectivement 4,4% et 4,1%.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0




Source link