CHAFIK Medjahid n'est pas un criminel
CHAFIK Medjahid n’est pas un criminel

TAMAZGHA (TAMURT) – L’état de santé de Chafik, fils du célèbre chanteur kabyle Medjahed Hamid, incarcéré depuis le 7 mais 2021, s’est dangereusement dégradé surtout depuis 48 heures, ont indiqué ses proches qui tirent la sonnette d’alarme.

Cette fois-ci, c’est l’artiste Medjahed Hamid lui-même qui a réagi suite à la dégradation de l’état de santé de son fils qui est à sa 37ème journée de grève de la faim. Medjahed Hamid a confirmé que son fils refuse de s’alimenter malgré l’insistance de tous ses proches dont la mère et le père du concerné. Les avocats de Chafik Medjahed ont aussi tout fait pour que ce dernier mette un terme à sa grève de la faim mais en vain. Selon le père de Chafik, ce dernier s’expose à de graves dangers en poursuivant sa grève de la faim.

Medjahed Hamid s’adresse aux responsables : « Attention, sa vie est en danger, mesurez les conséquences qui pourraient être engendrées par votre autisme, c’est carrément une condamnation à mort qui ne dit pas son nom ». Madjahed Hamid ajoute : « je suis convaincu de l’innocence de mon fils ». Il faut rappeler que Chafik Medjahed a été arrêté le vendredi 7 mai 2021 à Ruisseau dans la wilaya d’Alger lors de la 116ème marche.

Tarik Haddouche

Article PrécédentCovid-19 à Tizi Ouzou : gel de toutes les activités culturelles
Article SuivantVgayet: Grève des transporteurs de voyageurs interurbains



Source link