Yazid Iarichène, président de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK)
Yazid Iarichène, président de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK)

ALGER (TAMURT) – Yazid Iarichène, président de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK), a été arrêté dans la nuit de lundi à mardi dernier à Alger, entre 1 heures et 2 heures du matin au moment où il conduisait sa voiture.

Selon les premiers éléments d’information ayant filtré sur cette nouvelle affaire, Yazid Iarichène a été placé en garde à vue dans le commissariat de police de Bir Mourad Rais dans le département d’Alger. Il devra y rester jusqu’à aujourd’hui, mercredi, où il sera présenté devant le procureur de la République, a-t-on appris de sources sûres. Les raisons de cette interpellation ont trait à l’agression dont a été victime un policier de la part de Yazid Iarichène. Selon nos sources, le président de la JSK a été interpellé au niveau d’un barrage de la police dressé dans la capitale sur le fait que ce dernier conduisait au moment où le confinement partiel en vigueur jusqu’à mardi dernier, était de vigueur.

Selon diverses sources, la réaction de Yazid Iarichène a été violente. Il a agressé physiquement un policier après un échange verbal tendu. Aucune réaction n’a été enregistrée depuis cet incident ni de la part des autres responsables de la JSK ni de la part de la cellule de communication du club.

Juba Gacemi

Article Précédent17 octobre 1961 : Rassemblement des kabyles devant le siège de l’AFP



Source link