A peine sept journées consommées et voilà que la fâcheuse habitude de l’instabilité au niveau de la direction technique des clubs de Ligue 1 bat son plein.

Pas moins de dix entraîneurs ont été remerciés ou contraints de démissionner pour diverses raisons. La dernière en date est celle du technicien français du MC Oran, Bernard Casoni et son adjoint Alain Gilbert Durand dont la résiliation s’est faite hier «à l’amiable», annonce le club phare de l’ouest du pays. Casoni, qui a rejoint le MCO en septembre dernier, quitte ainsi la barre technique après sept journées sans défaite dont un nul contre le MCA, son ancien club, lors de sa dernière sortie.

Si le motif avancé par la direction est «La situation financière délicate du club dont la masse salariale estimée à 4 milliards de centimes», il n’en demeure pas moins que le courant ne passe plus entre le technicien français et son employeur, le président Tayeb Mehiaoui depuis quelque temps. Cette décision pourrait toutefois engendrer des dépenses supplémentaires pour le club si l’accord stipulait le versement des salaires de Casoni jusqu’à la fin du contrat.

Cette manière d’agir nous renseigne sur la légèreté avec laquelle sont gérés les budgets de nos clubs d’élite et le manque de stratégie, mais aussi l’absence de contrôle rigoureux des deniers de l’Etat. Parce qu’à ce rythme, en plus des répercussions néfastes sur le niveau technique de notre championnat qui découlent de l’instabilité chronique des entraîneurs, les clubs seront contraints de verser des indemnités aux entraîneurs limogés. A commencer par la JS Kabylie, qui est à son troisième entraîneur depuis le début de saison sans que cela ne provoque le déclic.

Le technicien algérien Youcef Bouzidi est le seul qui s’en est sorti avec un bilan positif, mais la direction kabyle n’a pas jugé utile de le maintenir. D’autres techniciens ont connu le même sort pour diverses raisons, à l’image de Ciccolini (USMA), Bougherara (USMBA), Leknaoui (NAHD), Abbas (WAT), Bacha (NCM), Dziri (CABBA) et Bouaâkaz (USB).


Post Views:
0



Source link