Dans cette interview à TQ5, Lyazid Abid, le porte parole de l’URK (Union pour la République Kabyle), parle essentiellement du reportage-propagande diffusé, mercredi 13 octobre, par un certain nombre de TVs algériennes. Lequel reportage est réalisé par les services de la police algérienne et montrant quatre kabyles, présentés comme faisant partie d’une « cellule terroriste », qui préparait des actes criminels depuis 2014 avec l’aide de « la main étrangère ».

TQ5 Media

Article PrécédentLe président de la JSK, Iarichène, arrêté à Alger



Source link