Un quinquagénaire a trouvé la mort dans des circonstances mystérieuses dans la wilaya de Tizi Ouzou, en Kabylie. Le corps sans vie a été découvert vendredi 20 novembre en début de soirée, dans un village relevant de la commune de Freha, à une trentaine de kilomètres de la ville des Genêts. 

Macabre découverte à Freha, une commune de la wilaya de Tizi Ouzou. Un homme âgé de 59 ans a été trouvé mort à son domicile dans la soirée de vendredi 20 novembre. Le défunt vivait seul, rapportent des sources locales qui affirment que ce sont ses voisins, alertés par l’odeur du cadavre en putréfaction, qui on fait la triste découverte.

En effet, le corps du défunt, trouvé allongé sur son lit, était en décomposition avancée, selon les mêmes sources. Les villageois ont aussitôt appelé les services de la protection civile qui se sont dépêchés sur les lieux en compagnie des éléments de la gendarmerie nationale.

Le corps en décomposition avancée

La dépouille a été transportée vers la morgue de l’hôpital de Azazga pour les besoins de l’autopsie. Les gendarmes, quant à eux, ont enclenché une enquête pour déterminer les circonstances et les causes de ce décès. La nouvelle, qui a vite fait le tour de la région, a fortement bouleversé la population locale.

Il faut dire que des découvertes similaires sont souvent faites en Algérie. Il y a quelques semaines, le gardien d’une école primaire a été retrouvé mort pendu sur les lieux de son travail, à Mila, une wilaya du nord-est de l’Algérie. C’est son collègue, veilleur de nuit, qui a fait la macabre découverte dans la soirée de jeudi 22 octobre.



Source link