Après le vaccin à ARN, le laboratoire américain Pfizer se lance dans le traitement contre le Covid-19. En effet, la pilule contre le Covid du laboratoire Pfizer a été autorisée en urgence aux États-Unis par l’Agence américaine des médicaments (FDA). L’annonce a été faite le 22 décembre 2021 par le laboratoire pharmaceutique américain dans un communiqué publié sur son site officiel.

Ainsi, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a autorisé l’utilisation d’urgence de Paxlovid pour le traitement du Covid-19. Le président-directeur général de Pfizer, Albert Bourla, a révélé que « l’autorisation d’aujourd’hui de Paxlovid représente un autre formidable exemple de la façon dont la science nous aidera finalement à vaincre cette pandémie, qui, même après deux ans, continue de perturber et de dévaster des vies à travers le monde. Cette thérapie révolutionnaire, qui a permis de réduire considérablement les hospitalisations et les décès et peut être prise à domicile, changera la façon dont nous traitons le Covid-19 et, espérons-le, contribuera à réduire certaines des pressions importantes auxquelles sont confrontés nos systèmes de santé et hospitaliers ». Le laboratoire précise que « Pfizer est prêt à commencer la livraison aux États-Unis immédiatement pour aider à mettre Paxlovid entre les mains des patients appropriés le plus rapidement possible ».

Paxlovid : Résultats satisfaisants contre le Covid, selon les essaies de Pfizer

Cette pilule, mise sur le marché américain, a donné satisfaction suite aux essais cliniques effectués. Selon, le laboratoire les données ont démontré une réduction de 89 % du risque d’hospitalisation ou de décès lié au Covid-19, quelle qu’en soit la cause, chez les adultes traités par Paxlovid, par rapport au placebo, dans les trois jours suivant l’apparition des symptômes. Pfizer précise qu’aucun décès n’est survenu dans le groupe de traitement par rapport à neuf décès dans le groupe placebo au jour 28. Il explique que des résultats similaires ont été observés chez les personnes traitées dans les cinq jours suivant l’apparition des symptômes, avec une réduction de 88 % du risque et aucun décès observé dans le groupe de traitement.

Toujours selon les tests effectués par le laboratoire Pfizer, les effets indésirables liés au traitement étaient comparables entre Paxlovid (23 %) et le placebo (24 %), dont la plupart étaient d’intensité légère. Bien que les essais cliniques de Paxlovid n’aient pas inclus de patients de moins de 18 ans, le schéma posologique autorisé pour les adultes devrait entraîner des concentrations sanguines comparables de Paxlovid chez les patients pédiatriques de 12 ans et plus pesant au moins 40 kg, affirme le laboratoire pharmaceutique américain.



Source link